514-968-7824
Sélectionner une page

Reconnu comme une activité de l’industrie professionnelle, le sablage de plancher est aujourd’hui très utilisé pour la perfection de vos sols. Souvent, cette étape de la construction est faite par des professionnels du domaine. Toutefois, il est possible de le faire par vous-même en tenant bien sûr compte de plusieurs étapes essentielles. Il s’agit d’abord de la mise à disponibilité du matériel à utiliser, des préliminaires au sablage, du test du coloris et enfin du polissage.

L’obtention du matériel pour le sablage

Pour réussir le sablage de plancher, il faut indéniablement avoir du bon matériel, mais surtout du matériel professionnel. Ainsi, pour en faire un résumé, il vous faudra :

  • Une ponceuse à tambour ;
  • Une ponceuse orbitale ;
  • Une ponceuse à déligneuse ;
  • Un aspirateur pour la connexion des pompes ;
  • Une rallonge pour le libre mouvement de l’aspirateur.

Il s’agit là, de matériels strictement professionnels qu’il faut utiliser avec prudence. Cependant avant de commencer votre travail, il convient de prendre des précautions utiles pour la réussite du sablage.

La prise de précautions

Pour réaliser vos travaux de sablage, il convient de faire d’abord les autres travaux que la pièce doit accueillir et de faire le sablage en dernière position. En effet, le sablage étant assez délicat et fragile, il faudrait que ce dernier puisse sécher correctement sans interruption.

La seconde précaution à prendre est celle selon laquelle votre sablage de plancher doit être fait sur un espace totalement vide. Une fois que toutes ces précautions ont été prises, il serait intéressant de passer à la phase préliminaire du sablage.

Les préliminaires du sablage

La phase préliminaire du sablage se résume en deux points forts. Le premier point consiste au retrait de la couche vétuste. En effet, il n’est pas conseillé de faire un sablage sur une couche existante, il faudrait donc la retirer d’abord.

Le second point est en rapport avec l’ameublement du milieu ou du lieu devant accueillir le sablage. Il faut donc retirer tout ce qui est déplaçable notamment les rampes des escaliers. Ces dernières doivent être donc retirées des marchés jusqu’à la réalisation du sablage en entier.

À présent, vous pouvez passer à la première étape proprement dite. Il s’agit simplement du test du coloris ou du vernissage de votre plancher.

Sablage et test du coloris

Le sablage avant d’être fait doit être testé. Puisqu’une fois que vous le commencez, vous n’avez plus vraiment la possibilité de le modifier lorsqu’il est testé sur une grande surface. Du coup pour cela il convient de faire le test sur une toute petite portion.

Lorsque la surface est déterminée, appliquez la nouvelle couleur ou si vous voulez, le vernir afin d’apprécier la qualité. Lorsque la couleur vous satisfait, passez au plancher en général. Cela étant fait, il conviendrait bien de faire un polissage de l’intégralité du plancher.

Polissage de l’intégralité du plancher

D’abord, il est conseillé de faire réaliser le polissage du plancher par un professionnel du domaine pour être certains de vous retrouver avec un travail de qualité. Cependant, même si cela n’est pas possible, vous pouvez vous-même réaliser le polissage avec les outils évoqués un peu plus haut.

Une fois que le polissage est achevé, il faudra simplement attendre deux à trois jours. L’attente est très importante puisque sans cela le plancher ne pourra pas être sec. Par contre, lorsque le polissage est réalisé par un professionnel, il ne faudra qu’une journée ou deux maximums. Il fait aussi noter que le sablage ne doit pas être fait sur toutes les surfaces. Il est préférable et plus adapté de le faire uniquement sur du bois dur.